La durée légale du travail est de 35 heures (sauf dispositions conventionnelles contraires) mais peut être négociée dans chaque entreprise depuis la nouvelle Loi Travail mise en place au 1er janvier 2017.

Toutefois la durée quotidienne maximale ne peut excéder 10 heures et la durée hebdomadaire 48 heures, voire 60 heures en cas de circonstances exceptionnelles.

Par ailleurs, la durée hebdomadaire de travail calculée sur une période quelconque de 12 semaines consécutives peut être portée de 44h à 46h maximum par accord d’entreprise.

L'amplitude maximale d'une journée de travail est de 13 heures, peu importe le nombre d'heures réellement travaillées.
Chaque salarié doit bénéficier au minimum de 11 heures de repos chaque jour et 35 heures consécutives de repos chaque semaine.

Désormais, avec l’autorisation d’un accord de branche, un accord d’entreprise peut moduler la durée du travail sur une période supérieure à 1 an, dans la limite de 3 ans.

Il convient de vérifier systématiquement les dispositions conventionnelles qui peuvent prévoir des seuils différents, notamment dans la durée quotidienne.

Avez-vous trouvé votre réponse?